Archives générales du Royaume 2 (Bruxelles)

Informations pratiques :

  • Nom du centre documentaire : Archives générales du royaume 2 (AGR2)
  • Adresse :Rue du Houblon 26 – 1000 Bruxelles
  • Contact : agr_ar_2@arch.be
  • Site Internet : https://www.arch.be/index.php?l=fr&m=en-pratique&r=nos-salles-de-lecture&d=agr2
  • Modalités d’accès : accès sur rendez-vous à prendre par e-mail au moins deux jours ouvrables au préalable. Lors de votre demande de réservation, veuillez également mentionner les numéros d’inventaire des documents que vous souhaitez consulter afin que nous puissions les préparer et vous permettre de les consulter dès votre arrivée en salle de lecture.
  • Jours et horaires d’ouverture : ouvert sur rendez-vous du mardi au jeudi de 9h à 16h30.
  • Conditions de reproduction : Sauf avis contraire, tous les documents peuvent être librement photographiés. Ils peuvent également être scannés par le personnel de la salle de lecture aux conditions suivantes.

Informations sur les fonds :

  • Type d’inventaires (papier, numérique) : tous les inventaires sont disponibles en ligne
  • Période chronologique couverte : 1875-1960
  • Courte description des fonds statistiques (côtes, organes producteurs, volumétrie, nature de la documentation, etc.) : Les Archives de l’État sont le principal dépositaire d’archives relatives à la colonisation en Belgique. Elles conservent les archives produites par le Ministère des Colonies et ses successeurs en droit, en ce compris les archives des administrations du Congo belge (1908-1960) et du Ruanda-Urundi (1919-1962). Il a été d’usage de réunir ces ensembles sous l’appellation « archives africaines ». Ces archives publiques ont donc, pour partie, été produites en Belgique, quand les autres ont été produites dans la Colonie puis déplacées vers la Belgique. Au moment des indépendances du Congo, du Rwanda et du Burundi (1960-1962), en effet, les autorités belges décident de transférer une partie des archives publiques se trouvant au Congo belge ou dans les territoires de l’Urundi et du Ruanda, afin de les conserver en Belgique. Longtemps conservées par le ministère (puis le service public fédéral) Affaires étrangères, ces 9,5 km linéaires d’archives sont actuellement en cours de transfert aux Archives générales du Royaume 2 – Dépôt Joseph Cuvelier (AGR2), conformément à la législation en vigueur (loi du 24 juin 1955 sur les archives, modifiée par la loi du 6 mai 2009). À ce jour, 5 kilomètres linéaires d’archives ont été transférés depuis le premier versement en 2016. Les « archives africaines » restent accessibles au public pendant toute la durée du transfert et aux mêmes conditions que les autres fonds d’archives conservés par les Archives de l’État. Vous pouvez consulter ici la liste des fonds transférés. Les fonds qui y sont répertoriés sont consultables sur rendez-vous dans la salle de lecture des AGR2. Les ensembles n’y figurant pas sont en revanche toujours consultables dans la salle de lecture du SPF Affaires étrangères, sur rendez-vous également. Cette liste vous indique – comment accéder aux différents inventaires : le transfert des « archives africaines » s’accompagne en effet d’un important travail de (ré)inventoriage des fonds, selon les normes internationales en vigueur, afin d’améliorer l’accès à ces archives.

Les Archives de l’État conservent également les archives de particuliers (comme Jules Renkin ou Théodore Heyse) et celles d’entreprises actives dans les espaces coloniaux (dont l’UMHK ou la Compagnie du Congo pour le commerce et l’industrie).

Bibliographie : 
PIRET, Bérengère. « Exhumer les vestiges de la colonisation. Les archives coloniales belges et leur histoire ». Comma, 2015, 1 (2015), p. 51‑62.

PIRET, Bérengère et Marie VAN EECKENRODE. « Un patrimoine (a mettre en) commun. Les enjeux de la gestion des archives produites dans le cadre de la colonisation ». InfoAAFB, 27 (2021), p. 35‑39.

TALLIER, Pierre Alain, Marie VAN EECKENRODE et Patricia VAN SCHUYLENBERGH. Belgique, Congo, Rwanda et Burundi: Guide des sources de l’histoire de la colonisation (19e-20e siècle) Vers un patrimoine mieux partagé ! Turnhout, Brepols, 2021, 2294 p. disponible en Open Access

BERNARDO Y GARCIA, Luis Angel. « Les archives africaines. Généalogie d’un nébuleux patrimoine colonial en partage ». Revue belge de Philologie et d’Histoire, 98, 4 (2020), p. 1120‑1174.

Auteur de la fiche : Bérengère Piret – Archives de l’Etat en Belgique (AGR2)

Date de rédaction de la fiche : 07/07/2023


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Hugo Vermeren (10 juillet 2023). Archives générales du Royaume 2 (Bruxelles). Compter en situation coloniale. Consulté le 15 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/mpsw


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search